Rencontre près de Montpellier avec Kerwan, 6 ans et demi, victime d’un double AVC

Rencontre près de Montpellier avec Kerwan, 6 ans et demi, victime d’un double AVC

novembre 1, 2019 0 Par admin

A 6 ans et demi, Kerwan ne parle pas et ne marche que depuis peu de temps :

c’est la conséquence d’un double accident vasculaire cérébral (AVC)

qui a ce petit garçon touché deux jours à peine après sa naissance.

Le bébé convulsait, manquait d’oxygène, très vite le nourrisson est transféré à l’hôpital Purpan de Toulouse. UN mois plsu tard, le diagnostique tombe : double AVC ischémique, l’un à droite qui a provoqué une hémorragie et une épilepsie, et l’autre à gauche.

Pour les parents, le choc est terrible, d’autant plus que l’AVC pédiatrique, très peu connu, ne s’explique pas.

Je pense que au bout d’un certain temps il faut savoir faire le deuil, abandonner l’espoir d’avoir une réponse un jour et continuer d’avancer

affirme Julien Montembault, le  père de Kerwan.


De lourdes séquelles 

A cause de cet AVC,  

Kerwan se déplace difficilement.

Sa famille est venue dans l’Héraut pour consulter un médecin spécialiste en réadaptation à l’institut Saint-Pierre de Palavas-les-flots.

Il existe plusieurs traitements pour améliorer le quotidien des enfants victimes d’AVC.


On a proposé une paire de coques pour appareiller Kerwan mais pour d’autres enfants ça va être des injections de toxines botulique pour assouplir des muscles ou cela peut être une prise en charge spécifique avec d’autres soins, explique le docteur Laurent Schifano, de l’institut Saint-Pierre.

Même si la vie de Kerwan peut s’améliorer,

l’école lui reste fermée.

Il fréquente pour l’instant un institut spécialisé. Dans quelques années, sa famille devra anticiper pour qu’il puisse avoir une vie d’adulte.


On pense qu’il ne sera jamais autonome pour vivre tout seul, et qu’il sera dans un centre.  La rééducation sera toujours présente, aussi on essaye de vivre au jour le jour, mais c’est sûr qu’à un moment il faudra envisager la suite, admet Yaelle Montembault , la mère de Kerwan.

 

Depuis cinq ans, Julien et Yaelle Montembault ont créé l’association Kerwan 2 toi dans le but de réunir er d’aider des familles concernées par l’AVC pédiatrique.

En France entre 500 et 1000 enfants seraient victimes d’un AVC chaque année. Ce phénomène méconnu est poutant la première cause de handicap acquis de l’enfant, selon Handicap.fr.


Les deux tiers des enfants touchés gardent des séquelles


Dix fois plus rare que celui de l’adulte

, il demeure redoutable : 70 % des enfants qui font un AVC en gardent de multiples séquelles comme la dyspraxie, l’épilepsie, l’hémiplégie ou encore les troubles cognitifs.

Selon le site AVC enfant , l’Accident Vasculaire Cérébral peut survenir chez trois groupes d’âge :

  • en phase prénatale, ou dans l’utérus
  • pendant les 28 premiers jours de vie, chez le nouveau-né
  • pendant l’enfance, jusqu’à l’âge de 16 ans,
  •  

L’âge d’un enfant au moment de l’AVC peut être un facteur déterminant pour le diagnostique et la prise en charge médicale.


Huile de CBD peut aider avec l’épilepsie. Visite HuileCBD.be


 
/>Lire la suite